Peut-on acheter un bien immobilier pendant la procédure de divorce ?

  1. Accueil
  2. Le droit décrypté
  3. Famille
  4. Peut-on acheter un bien immobilier pendant la procédure de divorce ?

Lorsque des époux se séparent, la question du logement familial devient souvent l’une des préoccupations majeures du couple. L’époux qui quitte le logement familial peut-il acheter un nouveau bien, alors même que le divorce n’est pas encore prononcé ?

Achat immobilier pendant la procédure de divorce ? - Notaires Office

Les conséquences d’un achat pendant la procédure de divorce dépendent du régime matrimonial du couple.

Régime de communauté légale

Lorsque les époux sont mariés sous un régime de communauté, le bien immobilier acquis avant le prononcé du divorce fait partie de la communauté. Autrement dit, il appartient aux deux époux. 

Une exception est toutefois prévue. En effet, en cas de remploi de fonds propres par l’époux acquéreur, le bien immobilier intègre son patrimoine propre. Pour cela, deux conditions doivent être respectées :

  • L’acte d’achat doit mentionner l’origine des fonds et contenir une clause de remploi ;
  • Le montant des fonds propres remployé doit être supérieur à la moitié du coût global d’acquisition.

S’il ne dispose pas de fonds propres suffisants, l’époux a tout intérêt à attendre que son divorce prenne effet pour acquérir un bien en son nom personnel.

Régime de la communauté universelle

Le bien immobilier acheté pendant la procédure de divorce intègre la communauté. Il est donc la propriété des deux époux. S’il veut acheter un bien à son nom seul, l’époux doit donc attendre que son divorce prenne effet.

Régimes communautaires : lorsque la procédure de divorce arrive à son terme, la convention ou la décision de justice fixe une date d’effet du divorce. À partir de cette date, les biens des époux ne sont plus des biens communs. Ainsi, un bien acheté après cette date par l’un des époux sera un bien à son seul nom.

Régime de séparation des biens

Dans le cadre de ce régime, le bien immobilier acheté par un seul des époux pendant la procédure de divorce lui appartient exclusivement.

Les époux mariés sous un régime de séparation de biens peuvent toutefois rencontrer des difficultés. Tel est le cas lorsque l’apport personnel dépend de la vente d’un bien indivis. En effet, dans ce cas, l’accord de l’autre époux pour vendre est indispensable.

A RETENIR : la possibilité d’acquérir un bien immobilier pendant la procédure de divorce dépend avant tout du régime matrimonial des époux. Spécialiste du droit patrimonial, votre notaire peut vous guider et vous apporter les conseils nécessaires pour réaliser une acquisition immobilière au cours de cette période délicate.

L'équipe rédactionnelle de Notaires Office
Avatar

Envie d’en savoir plus sur ce sujet ?
Besoin d’être accompagné.e ?

Autres articles pouvant vous intéresser

Droits de succession : comment les calculer ?

Droits de succession : comment les calculer ?

Pour déterminer le montant des droits de succession, un état du patrimoine du défunt doit être réalisé. L’assiette sur laquelle les droits sont calculés correspond à la différence entre l’actif imposable et le passif déductible. Cette assiette est ensuite répartie...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This