Rupture de PACS : comment faire ?

Séparée depuis plusieurs mois avec votre ancien partenaire de PACS, vous n’avez pas rompu ce contrat et avez omis de fermer votre compte bancaire commun. La dissolution du PACS exige des formalités, comme la régularisation auprès de sa banque. 

Rupture de PACS : comment faire ? - Notaires Office
  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Gmail

Il existe différentes causes de dissolution d’un PACS : séparation des partenaires (unilatérale ou commune), mariage du couple, décès d’un des conjoints. Pour officialiser une rupture de PACS entre deux partenaires, certaines démarches sont à effectuer et dépendent du lieu d’enregistrement du contrat : notaire, mairie…

Rupture du PACS chez le notaire

Si un seul des partenaires souhaite mettre fin au PACS, il doit le signifier à son ex-conjoint par lettre recommandée ou par huissier de justice. Une copie de cette décision est ensuite adressée au notaire qui a reçu l’acte initial.

Si la décision est commune, les partenaires doivent adresser par lettre recommandée une déclaration conjointe de dissolution de PACS au notaire qui a procédé à l’enregistrement, ou prendre rendez-vous directement au sein de l’étude notariale.

Dans les deux cas, le notaire se chargera d’enregistrer la dissolution, entraînant des formalités de publicité à l’état civil. Cela mettra officiellement un terme au PACS à cette date.

Rupture du PACS en mairie

Si un seul des partenaires demande la fin du PACS, il doit signifier sa décision à son ex-conjoint par huissier de justice. Une copie de cette signification est adressée à la mairie qui a enregistré l’acte initial.

Si la décision est commune, les partenaires doivent adresser par lettre recommandée une déclaration conjointe de dissolution de PACS à la mairie qui a procédé à l’enregistrement. L’officier d’état civil procède ensuite aux formalités de publicité en faisant apposer, en marge de l’acte de naissance de chaque partenaire, la mention de dissolution du PACS.

Celle-ci prend effet à la date d’enregistrement par la mairie. A noter que si le PACS a été conclu avant novembre 2017, il faut contacter l’officier de l’état civil de la commune du lieu du greffe du tribunal qui a procédé à l’enregistrement du PACS.

Compte-joint : comment régulariser la situation auprès de sa banque ?

Lors d’une rupture, il est nécessaire de prévenir son organisme bancaire en cas de détention d’un compte commun. Chacun des co-titulaires est libre de se retirer s’il le désire, ce qui transformera le compte commun en compte individuel pour le titulaire restant. La demande peut aussi être réalisée d’un commun accord entre les deux anciens partenaires, qui décideront ensemble du titulaire restant ou de la clôture définitive du compte.

Il est important de dénoncer les comptes joints ou d’annuler la procuration éventuellement donnée à votre ex-conjoint.e pour éviter qu’il ou elle ne soit tenté.e de retirer tout ou une partie de l’argent présent sur le compte.

 A RETENIR : pour Me Eric Le Guales, notaire chez Notaires Office : « Lors d’une rupture de PACS, il est prudent de bien vérifier l’état du patrimoine pour que tout soit bien intégré dans le partage ». Spécialiste du droit de la famille, votre notaire est le bon interlocuteur pour protéger vos intérêts en cas de séparation.

Commission Communication

Les articles sont rédigés sous l’égide de la Commission communication de la coopérative Notaire Office

Autres articles pouvant vous intéresser

Comment acheter à deux avec un apport différent ?

Comment acheter à deux avec un apport différent ?

Avec votre compagnon, vous envisagez d’acheter une nouvelle maison. De votre côté, vous avez la possibilité d’apporter 80 000 € pour cette acquisition. Comment faire dans ce cas ? Il existe plusieurs possibilités : déterminer un pourcentage en fonction des apports de...

lire plus
Les plus-values de ventes immobilières

Les plus-values de ventes immobilières

Vous avez décidé de vous séparer de votre maison pour aller vous installer sur la côte pour la retraite. Vous vous interrogez sur la plus-value, notamment sur l’imposition, en cas de vente de votre bien immobilier. Des exonérations existent comme celle de la résidence...

lire plus

Pin It on Pinterest

Share This